La Presse en parle / Crise de nerfs au Medef

  • webm@ster
  • 0 Views
  • 0 Comment
  • No tags

L’Opinion du 23 juin 2016

Le Medef fait face a d’importants conflits internes

Ça tangue au Medef. L’organisation de Pierre Gattaz traverse une crise interne aiguë. Si le patronat est montré du doigt par les syndicats et le gouvernement comme le principal responsable de l’échec de la négociation sur l’assurance-chômage, qui a achoppé la semaine dernière, cette séquence a mis au grand jour une fracture profonde entre les fédérations. Deux clans opposés. D’un côté, un bloc formé par une alliance improbable entre la fédération des assurances, la banque, le Syntec (numérique), le bâtiment, les services ; de l’autre, la fédération de la métallurgie (UIMM), la plasturgie, les travaux publics… De part et d’autre s’ajoutent des Medefs territoriaux.
Derrière les divisions, ce sont deux visions du paritarisme qui s’expriment. Les premiers, surnommés « les frondeurs » ou « les faucons », ne veulent plus entendre parler de dialogue social tel qu’il fonctionne aujourd’hui. Les seconds estiment que l’assurance-chômage a été une vraie occasion manquée de faire des économies et de montrer la responsabilité du patronat. Sur le côté dialogue social, ils sont peut-être moins enclins à faire table rase. « Un peu comme à la CGT, un débat de fond sur la ligne du Medef mériterait d’être posé, analyse un expert social, sans quoi il y aura deux patronats qui tentent tant bien que mal de coexister ».

LIRE L’ARTICLE
Share