La Presse en parle / Le salariat est-il en danger ?

  • webm@ster
  • 0 Views
  • 0 Comment
  • No tags

Les Chantiers du Travail de juin 2016

Le crépuscule de la société salariale

Défiants à l’égard des organisations, les jeunes ont ouvert la voie à un mouvement plus large de démobilisation d’une partie des salariés – y compris les plus qualifiés – à l’égard du travail salarié.
Nous nous sommes habitués à identifier le travail au salariat, et le salariat au contrat à durée indéterminée (CDI). La spectaculaire expansion du monde salarié dans les décennies d’après-guerre nous a longtemps confortés dans cette idée. Les salariés représentaient moins des deux tiers de l’emploi total en 1936 et près de 90 % en 1995. Dans la seconde moitié du XXe siècle, le salariat fut ainsi le socle d’un modèle de société qui articulait étroitement activité professionnelle et droits sociaux.
Mais le mouvement s’est interrompu au début des années 2000 puis a commencé à reculer. En outre, si le salariat demeure largement dominant, il englobe aujourd’hui des situations très différentes. Le modèle du salarié des années 1970 – un actif à temps plein en CDI, vivant presque uniquement de la vente de sa force de travail et demeurant de longues années dans le même poste – est aujourd’hui en perte de vitesse du fait de la multiplication des emplois précaires, de l’extension du temps partiel, de la multiplication des carrières accidentées…

LIRE L’ARTICLE