Actualités / Actualités Sociales / TMS : Mieux vaut prévenir que guérir …

  • webm@ster
  • 0 Views
  • 0 Comment
  • No tags

Avec un taux de 98% des maladies professionnelles liées aux troubles musculo-squelettiques (TMS) dans la branche Propreté, les TMS représentent la première cause de maladie professionnelle dans les entreprises de propreté (contre 83% en France tous secteurs confondus). Prévenir ce risque professionnel constitue un enjeu social et économique fort pour la profession. Dans certains cas, les TMS peuvent entraîner des conséquences humaines et économiques graves et même menacer la vie de l’entreprise.

Sur ce sujet, l’assurance maladie risques professionnels a annoncé le 3 mai la création de 2 nouvelles aides financières pour les entreprises ayant réalisé un diagnostic et un plan d’action lié à la prévention :

  • TMPS Pros Diagnostic : financement de la formation destinée à la phase de diagnostic, c’est-à-dire à l’identification du risque appelée : permet de financer la formation d’une personne chargée dans l’entreprise du projet de prévention des TMS.
  • TMS Pros Action : faciliter la mise en place de certaines mesures de prévention en permettant l’achat du matériel et/ou des équipements.

La FEP a rédigé un circulaire qui synthétise les modalités d’application de ces deux nouvelles aides cumulables qui s’adressent aux entreprises de moins de 50 salariés. Si vous êtes une TPE/PME, nous vous conseillons fortement d’y jeter un œil.

Pour plus de précisions, lire la suite de la circulaire (réservé aux adhérents de la FEP).

Share