Nous contacter
01 46 77 67 00

Catégorie : Accueil Public

Création du registre national des entreprises

L’ordonnance n° 2021-1189 du 15 septembre 2021 publiée au JO du 16 septembre 2021 porte création du Registre national des entreprises. A compter du 1er janvier 2023, les entreprises devront s’immatriculer auprès de celui-ci.

Pour rappel, l’ordonnance n° 2021-1189 du 15 septembre 2021 publiée au JO du 16 septembre 2021 porte création du Registre national des entreprises.

A compter du 1er janvier 2023, ce registre unique et dématérialisé recensera les informations économiques et juridiques relatives aux entreprises et à leurs dirigeants. Toutes les pièces justificatives devront être transmises par voie électronique. Ce registre se substitue à l’ensemble des registres d’entreprises existants (répertoire des métiers, registre du commerce et des sociétés…), à l’exception du répertoire national des entreprises et de leur établissement tenu par l’INSEE.

Deux décrets au mois de juillet 2022, viennent préciser le fonctionnement de ce registre. Les informations et les pièces qui devront être déposées au RNE pour :

  • une société : sa dénomination sociale, forme juridique, de l’adresse de son siège social, de l’identité de ses représentants légaux et des informations relatives à son ou à ses établissements.
  • une personne physique, son identité et son adresse, nom commercial, descriptif activité, qualité artisan et des informations relatives à son ou à ses établissements.

Le montant des droits dus au titre de l’inscription d’informations ou du dépôt de pièces au RNE :

  • Pour un dépôt de comptes annuels, il sera de 5,45 € HT.
  • Pour une inscription complémentaire ou modificative, le montant s’élèvera à 5,90 € HT.

Pour en savoir plus :

Risque épidémiologique : et si vous formiez votre expert ?

Gastroenerite, bronchiolite, grippe…ces maladies qui se propagent dans les communautés, engendrent des épidemies plus ou moins longues et d’intensité variée. Une bonne hygiène dans les bureaux, en réduisant la propagation de ces épidémies, contribue à la réduction de l’absentéisme de manière significative (10 à 15% selon des études). En tant qu’entreprise de propreté, vous pouvez apporter votre expertise sur le sujet à vos clients !

  • Anticiper les risques épidémiologiques en milieu tertiaire et les locaux accueillant du public (hors santé, médico-social et agro-alimentaire).
  • Connaître les bons protocoles à appliquer pour prévenir les contaminations manuportées.
  • Conseiller le client sur la juste désinfection.

Parcours de formation financé par le Fare Propreté et déployé par l’INHNI.

Les salariés de la propreté à l’honneur sur France 2

Lors du 20h du Journal du lundi 30 mars 2020, les salariés de la propreté sont mis à l’honneur. Maillons essentiels pour désinfecter les lieux de vie et de travail, les agents de propreté font face au risque de pandémie.

A voir et revoir ce reportage touchant d’ un agent de propreté assurant sa mission d’utilité publique en plein covid-19.

Découvrez le reportage en cliquant sur la vidéo ci-dessous.

France 2 – Journal du 20h du Lundi 30 mars 2020

Comment bien acheter sa prestation de propreté ?

Une plateforme web dédiée pour accompagner les acheteurs !

De quoi ai-je besoin en matière de fréquence, de services, … ? Comment sélectionner les prestataires pour m’assurer d’une prestation de qualité en adéquation avec mes attentes ? Comment suivre et évaluer la prestation tout au long du contrat ?

Autant d’interrogations auxquelles sont confrontés les donneurs et leurs acheteurs. La Branche de la Propreté propose désormais une plateforme gratuite et technique à destination des donneurs d’ordres afin de les assister dans le processus d’achat des prestations de propreté.

Pourquoi est-il important de bien acheter la propreté ?

Prestations de service trop souvent déconsidérées et maintenues dans l’ombre. Pour une entreprise, un service public des locaux propres contribuent à leur image, au bien-être de leurs collaborateurs et de leurs clients.

  • 84% des Français estiment que la propreté est le 1er critère indispensable sur le lieu de travail
  • 90% des Français jugent que l’absence de propreté nuit à l’image de marque d’une entreprise

Le site web www.achat-proprete.com propose une méthodologie en 3 étapes pour acheter efficacement la propreté

  1. Préparer sa consultation : tous les éléments qui doivent être recensés pour élaborer un cahier des charges en adéquation avec vos attentes et les contraintes inhérentes avec les prestations de propreté ;
  2. Faire le bon choix : Construire une grille d’analyse pour choisir le prestataire  sur les bons critères ;
  3. Suivre et évaluer : mettre en œuvre un processus de suivi et de contrôle adéquat et utile pour faire progresser la relation entre le donneur d’ordres et l’entreprise de propreté