Nous contacter
01 46 77 67 00

Catégorie : Accueil Adhérents

RATP s’apprête à renouveler les marchés de prestations de nettoyage des réseaux Métro et RER

Ces marchés, qui s’inscrivent directement dans l’expérience client, vont donner lieu à une nouvelle stratégie d’achats.

À cet effet, RATP souhaite donner de la visibilité sur ces nouvelles orientations et sensibiliser les fournisseurs sur les éléments de la stratégie de renouvellement, notamment :
  • Nouvel allotissement
  • Effort d’ouverture sur le marché fournisseurs
  • Spécialisation des opérations de nettoyage
  • Démarche conjointe et participative sur l’exécution des contrats.
A cette fin, un Avis D’Appel Public à Concurrence (AAPC) sera publié sur le site internet du Journal Officiel de l’Union européenne (JOUE) dès l’été 2019.
 

Régime frais de santé recommandé

Nouveau tableau de garanties au 1er janvier 2020.

La signature à l’unanimité de l’avenant à la CCN transposant la réforme du « reste à charge zéro » est à nouveau le résultat d’un dialogue social mature et responsable faisant de notre branche professionnelle la première à mettre en conformité son régime recommandé.

Dispositif expérimental emploi franc

Le dispositif expérimental est étendu à toute l’Ile-de-France dans les QPV (Quartier prioritaire de la politique de la ville).

Conditions

  • CDI ou CDD d’au moins 6 mois
  • Embauche entre le 1er avril 2018 et le 21 décembre 2019
  • Adresse du salarié dans un QPV francilien

Montant des aides

Pour un temps plein

  • 5 000 €/an / 3ans en CDI
  • 2 500 €/ an / 2 ans max en CDD (au moins 6 mois)

Si temps partiel, l’aide est proratisée.

Pour quelles entreprises ?

Toute entreprise ou association affiliée à l’assurance chômage

Quels sont les salariés concernés ?

  • Demandeur d’emploi  inscrit à Pôle Emploi
  • N’ayant pas travaillé dans l’entreprise dans les 6 mois précédent l’embauche
  • Pas de licenciement économique sur le poste dans les 6 mois précédent l’embauche

Formalités

Formulaire de demande d’aide dans les 2 mois après la signature du contrat de travail


Pack TPE/PME “Spécial développement commercial”

L’inhni a mis en place un parcours de formation spécialement dédié aux TPE et aux PME pour détenir les clés d’un développement commercial réussi.

Un Pack en 8 modules

D’une à deux journées pour s’initier ou se perfectionner sur des thématiques commerciales et marketing. Ces modules résolument pratiques, vous permettent de prendre en main des outils efficaces, d’integrer des concepts et de vous entraîner à travers des cas concrets et des mises en situation. 

  • Segmenter sa clientele et comprendre les enjeux des clients
  • Bâtir une offre adaptée et définir une politique de prix
  • Etablir un devis et le présenter efficacement
  • Défendre ses prix et répondre aux objections
  • Choisir son organisation commerciale
  • Piloter son activité commerciale
  • Encadrant de proximité : identifiez les opportunités de ventes additionnelles
  • Gérer les litiges, réclamations ou impayés

Parcours co-financé par le FARE Propreté et 10% de remise sur le reste à charge pour les adhérents.


Enquête sur les dynamiques RSE au sein des entreprises de propreté

Après plus d’une dizaine d’années à promouvoir et à accompagner les entreprises de propreté dans leurs démarches et leurs initiatives RSE, la branche a commandé une étude pour mesurer le chemin parcouru, évaluer les mesures mises en oeuvre et permettre aux entreprises de se situer en matière de RSE.

“les objectifs de cette étude sont d’identifier les enjeux et leviers à activer pour continuer de mobiliser et accompagner les progrès des entreprises. Elle s’adresse aussi aux dirigeants des entreprises de propreté pour leur donner de l’inspiration pour la mise en place ou l’évolution de leur stratégie RSE.”

Introduction

L’étude est construite autours de 4 axes majeurs

  1. Modalité et méthodologie de l’enquête
  2. Les enjeux du secteur
  3. La maturité des entreprises de propreté au regard de la RSE : freins et leviers
  4. Les besoins et les attentes des entreprises

L’étude a été présentée pour la 1ère fois lors du salon EUROPROPRE d’avril 2019.

Respect de la primauté de la prime annuelle

Suite à la réforme Travail de 2017, a été signé le 19 septembre 2018 l’avenant n°2 à l’accord collectif de branche du 3 mars 2015 sur la prime annuelle (cf. FEP express n°303). Cet avenant n°2 du 19 septembre 2018 a été étendu par le Ministère du travail par arrêté du 13 février 2019 paru au Journal Officiel du 21 février.

Du fait des transferts conventionnels issus de l’article 7 de la CCN, l’objet de cet accord de branche (négocié dans la continuité de la lettre commune signée par les partenaires sociaux le 18 avril 2018) est de préconiser aux entreprises de respecter la primauté de la prime annuelle de branche afin de ne pas y déroger (sauf dispositions plus favorables prévues par accord d’entreprise).
Par ailleurs, d’autres accords de branche comportant des règles similaires de primauté des dispositions conventionnelles relatifs aux différents éléments de rémunération figurant dans la CCN (cf. FEP express n°303) sont en cours d’extension. Nous ne manquerons pas de vous informer de leur entrée en vigueur.